Watertown - Ed. Casterman

Publié le par Jeangs

Watertown - Ed. Casterman

L'histoire d'une enquête par un assureur à la recherche d'une femme qu'il suppose, peut-être, cacher le secret d'un meurtre dans l'Amérique du milieu des années 1950 ...

Mais toutes les pistes restent incertaines, des impressions plus que des preuves ne forment pas toujours les vérités auxquelles on aimerait croire.

Si l'aventure est au coin de la rue, Jean-Claude Götting se plait à nous perdre comme son héros sur de multiples pistes qui pourraient toutes être fausses ou recéler d'autres vérités moins terribles. Ne s'improvise pas enquêteur qui veut ; c'est là la conclusion qui saute aux yeux de notre détective en herbe, dépité par tant de doutes et d'impasses dans une intrigue dont il ne saisira jamais vraiment toutes les nuances (et moi non plus d'ailleurs, raison pour laquelle je vais m'empresser d'en reprendre la lecture...).

Un trait, des ambiances dont l'auteur a le secret et reste le maître, abandonnant momentanément le noir et blanc pour un clair obscur de couleurs un peu ternes qui ajoute à l'étrange sensation que l'on ressent à la lecture de cet album, celle d'un malaise, du doute et de l'égarement ...

Les deux premières pages commencent par ces quelques lignes :

"La dernière fois que je vis Maggie Laeger, c'était un lundi matin.

Je passais comme à mon habitude dans la pâtisserie de M. Clarke pour y acheter un muffin que je mangerais sur le chemin du bureau.

Lorsqu'en payant je lançai "A demain, Maggie", elle répondit "Non... Demain, je ne serai plus là."

En effet, le lendemain, on découvrit M. Clarke mort dans sa cuisine, écrasé par une lourde étagère qu s'était décrochée du mur au-dessus de son plan de travail. Et personne à Watertown n'avait plus revu Maggie. Pas même le shérif qui voulut l'interroger, bien que l'accident semblât ne faire aucun doute. Elle avait tout simplement disparu."

Jean-Claude GÖTTINGJean-Claude GÖTTING

Jean-Claude GÖTTING

Publié dans BD Occidentale

Commenter cet article